Presse

FRICTIONS

March 2019

FRICTIONS > Dom Juan ou la fin d’un mythe

Le rideau s’ouvre : le décor de Stéphane Blanquet et de Jean Lambert-wild vous saute au visage opérant dans l’étonnement (au sens fort du terme) qu’il provoque un premier déplacement avec sa luxuriance et avec ses couleurs vives contrastant avec l’intérieur de ce qui semble être une grande pièce décatie. Pépiements d’oiseaux en sus, on se croirait dans une scène peinte par le douanier Rousseau… Où sommes-nous vraiment ?

Voir la fiche spectacle: 
DOM JUAN OU LE FESTIN DE PIERRE